Amboise : le savoir-faire de l’huilerie Deballon-Bonnet

Huilerie Deballon-Bonnet Amboise : le savoir-faire de l’huilerie Deballon-Bonnet

Publié le 06/01/2016

D’un grand-père limonadier, la famille Deballon-Bonnet a hérité d’un savoir-faire peu usité. Dans un vieil atelier d’Amboise, une fratrie produit de l’huile de noix vierge première pression cuite au feu de bois. Quant il ne s’agit pas de noisettes…

L'huilerie Deballon-Bonnet, une tradition familiale... 

Si l’on voit parfois des coques de noix voguer sur la Loire, elles n’ont pas droit de cité dans l’huilerie Deballon-Bonnet, où l’on n’accepte que les cerneaux ! « Comme la récolte s’effectue en septembre, la plupart des demandes s’étalent de janvier à avril, le temps qu’elles sèchent et qu’elles soient préparées », raconte Pierre Cuny, qui perpétue avec ses trois frères et sœurs la tradition familiale connue à Amboise depuis 1834. Avec mon épouse, et en accord avec la famille, nous nous sommes réinstallés en 2012 à Amboise pour reprendre l’activité et continuer à faire tourner cette meule de pierre datée de…1783 !  », poursuit Pierre, jeune trentenaire.

Il faut une demi-heure pour réduire dix-sept kilos de cerneaux en pâte, laquelle pâte est ensuite cuite une heure dans une marmite insérée dans la maçonnerie, au feu de bois. Objectif : éliminer l’eau et fluidifier la pâte pour l’extraction de l’huile, réalisée sur une presse hydraulique Mabille, fabriquée dans l’usine historique d’Amboise. La décantation se fait ensuite dans des cuves de 200 litres, durant une quinzaine de jours.

Un litre d’huile pour 2 kg de cerneaux

Pour le client qui dépose ses cerneaux, plusieurs possibilités, sachant qu’on obtient un demi-litre d’huile avec un kilo de cerneaux : soit il récupère la quantité obtenue, moyennant 3,20 € par kilo, soit il ne souhaite pas repartir avec la totalité produite, mais en échange une partie contre de l’huile d’arachide, de colza, de noisette, d’olive… que la famille revend sur place.

« Cette formule astucieuse permet de vendre de l’huile de noix à des visiteurs qui n’ont pas de cerneaux et à ceux qui en ont trop de varier leur consommation », souligne Pierre.

200 clients fidèles bénéficient de ce savoir-faire ancestral. Et ils font jusqu’à une heure trente de route pour en profiter !

Pratique - Visite de l'Huilerie Deballon-Bonnet

Visite sur rendez-vous : 02 47 57 10 17.

9, quai des Marais, 37400 Amboise.

www.huilerieamboise.com

A lire aussi

Les saveurs locales des marchés de Touraine

Dame Nature a bien fait les choses : la douceur du climat et la fertilité des sols ont fait de la Touraine une terre généreuse, fournissant fruits et légumes en abondance, mais aussi des produits rares comme la truffe noire, le safran et des vins délicats, à retrouver sur l (...)

Ici, vivre est un art L'Europe soutient la démarche qualité sites
L'Europe soutient la démarche qualité sites