A la découverte du vignoble le plus diversifié du monde

300 kilomètres séparent les villes de Blois et Nantes. Avec la Loire comme trait d’union, de multiples terroirs et appellations cohabitent (vouvray, chinon, saumur-champigny, coteaux du layon, muscadet…) et constituent ainsi le 3ème plus grand vignoble de France.

Un petit tour dans les caves touristiques de Touraine permet de bien cerner toute la diversité des vins de Loire :

  • tranquilles ou effervescents,
  • blancs, rouges ou rosés,
  • sec, demi-sec ou moelleux.

Du côté des rouges, le cépage cabernet franc règne en maître à l’ouest de Tours pour les AOC bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil et chinon. Il se marie parfaitement avec les sols et le climat, ce que ne démentent pas les oenotouristes américains qui n’hésitent pas à traverser l’Atlantique pour pousser la porte de nos domaines viticoles.

À l’est, la gamme des cépages s’élargit : si on retrouve encore du cabernet (seul ou en assemblage), on peut aussi déguster des vins issus du gamay, du pinot noir, mais surtout du côt qui commence à se faire une belle place sous le soleil ligérien.

Du côté des blancs, les vins issus du chenin accompagnent chaque moment du repas : un montlouis brut pour l’apéritif, un vouvray sec avec les crudités ou la cuisine de la mer, un montlouis demi-sec pour des sushis, des viandes blanches et des fromages affinés, et bien sûr un vouvray moelleux pour un dessert aux fruits.

Et que dire du touraine sauvignon et ses exotiques notes d’agrumes, du cépage grolleau d’Azay-le-Rideau, des rosés de saignées ou de pressurage, du vins gris (noble-joué)… chacune des 110 caves touristiques de Touraine vous permettra de mieux comprendre ce qu’il y a dans votre verre de dégustation, après avoir visité les vignes, le chai ou encore les fameuses caves troglodytiques.

Le Mag' : inspirations
et belles expériences

La VOIE VERTE de Richelieu à Chinon

L’odyssée des millésimes