Saint-Jacques à Vélo : Compostelle comme sur des roulettes !

Vous connaissez certainement ce proverbe chinois : « l’important n’est pas le but, mais le chemin. » Il prend tout son sens sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Des rencontres, des paysages, mais aussi de l’introspection… un beau programme en perspective au cours de votre périple en Touraine, entre Paris et Bordeaux.

Saint-Jacques à Vélo, en passant par Tours

De Rambouillet (78) à Châtellerault (86) en passant par Tours, cette voie jacquaire de 380 km est la plus fréquentée par les cyclistes en France, notamment par nos voisins Belges, Néerlandais et Allemands. Son faible dénivelé est un atout appréciable, et apprécié !

Historiquement, le pèlerinage vers Tours a fait l’objet d’une fréquentation importante : la ville abrite la dépouille de saint Martin, évangélisateur de la Gaule au IVe siècle et rendu célèbre par le partage de son manteau avec un homme transi de froid. Ce chemin est connu sous le nom de « Via Turonensis » (voie de Tours).

Il longe la Brenne et traverse le vignoble de Vouvray, fait escale dans la jolie capitale tourangelle (pour profiter des très beaux quartiers historiques, de sa guinguette, du tout nouveau Centre de Création Contemporaine Oliver Debré…), avant de descendre plein sud vers la forteresse de Montbazon, Sainte-Maure-de-Touraine, puis le département de la Vienne.

 

Sainte-Catherine de Fierbois

Sainte-Catherine de Fierbois

Marcilly-sur-Vienne

Marcilly-sur-Vienne

Faire le chemin à vélo ou à pied ?

Le balisage récent de cet itinéraire Saint-Jacques à Vélo vous place désormais devant ce cruel dilemme : faire le chemin à pied ou à vélo ? Chacun trouvera sa réponse selon ses propres envies, mais aussi en fonction d’éléments très concrets.

Les avantages du vélo : on va plus vite et plus loin (pratique lorsque l’on a peu de jours de congés), c’est un peu moins éprouvant physiquement, on peut emmener plus facilement les enfants, on rejoint plus facilement son hébergement et on peut transporter plus de choses.

Les avantages de la marche : on reste dans l’esprit d’origine du pèlerinage, on laisse davantage son esprit vagabonder, cela facilite les rencontres, on n’est pas gêné par le vélo pour visiter.

Informations pratiques sur Saint-Jacques à vélo