Plages et terrasses : quelques idées pour se poser

Baignade en Touraine Plages et terrasses : quelques idées pour se poser © David Darrault

Publié le 27/06/2017

Grâce à un réseau hydrographique particulièrement dense et à la présence de plans d’eau naturels ou artificiels, les promeneurs trouvent en Touraine des havres de calme et de détente bienvenus entre deux découvertes. Des haltes à partager en famille ou entre amis !

A Tours et Joué-lès Tours...

Quelques tables et chaises en bois, des parasols, des transats, des hamacs, une barque en cale sèche en guise de salon extérieur, des sculptures, des jeux d’enfants sur le sable en contrebas… Si l’ambiance rappelle la guinguette de Tours-sur-Loire, c’est toutefois de l’autre côté du fleuve que Tours-Plage, facilement accessible en tram, a été aménagée. Un havre de paix à deux pas du pont Wilson. À quelques encablures, les rives du lac des Bretonnières, à Joué-lès-Tours, offrent de longues surfaces enherbées aux amateurs de siestes réparatrices. Au bord de la pièce d’eau, les pêcheurs rivalisent d’adresse, au milieu, les petits voiliers de la base nautique glissent lentement sur la surface, tandis que des cris de joie s’échappent de la baignade aménagée et surveillée (et gratuite, comme toutes celles indiquées dans cette rubrique).

La plage de Tours

... et un peu partout ailleurs en Touraine

Les promeneurs en quête d’un endroit pour se détendre peuvent trouver leur bonheur ailleurs que dans la capitale des Turons ou dans ses environs. Votre périple vous entraîne jusqu’à Bourgueil ? Une belle plage de sable fin vous attend près du camping, avec bar, baignade surveillée, jeux, terrain de water-polo gonflable, tandis que les saules pleureurs fournissent une ombre opportune. Le rêve du baigneur… À quelques kilomètres de là, ne manquez pas l’occasion de déjeuner dans le premier tonneau pique-nique de France, utilisé pendant 60 ans pour élever des vins de Bourgueil avant de connaître une utilisation inattendue, au milieu des vignes du domaine Lamé-Delisle-Boucard, à Ingrandes. Du haut du Mont-Sigou, cité par Rabelais dans ses œuvres, la vue se dégage sur l’horizon.

Lac du Val Joyeux - Château-la-Vallière

Toujours en « Touraine angevine », mais en remontant un peu vers le nord, les lacs d’Hommes, bien qu’éloignés des circuits touristiques traditionnels, connaissent une belle fréquentation. Les petits coins de verdure sont nombreux autour des trous d’eau de cette ancienne carrière de falun, et une vaste guinguette attend les affamés…

Avant de rejoindre Château-la-Vallière et son lac du Val Joyeux, avec sa plage de sable, ses jeux, ses pédalos, ses coins pique-nique, sa vaste étendue d’eau sécurisée (et son ponton pour faire des plongeons !), offrez-vous une pause au lac de Rillé, dédié aux  loisirs – mais sans baignade aménagée – d’un côté (Pincemaille), réservé à la nature sauvage de l’autre (les Mousseaux). L’ensemble, que jouxte un camping avec des huttes en bois, parfaitement en accord avec l’environnement forestier, est un paradis pour les familles à la recherche de calme, mais aussi pour les pêcheurs.

Et si vos pérégrinations vous conduisent jusqu’en Sud-Touraine, une région riche en visites de toutes sortes qui réclament de l’énergie et donc un lieu adéquat pour reprendre des forces, une halte à Chemillé-sur-Indrois s’impose. De l’herbe rase pour poser les serviettes, une plage de sable, une baignade surveillée, des pédalos… Le tout dans un environnement paysager remarquable : ici, la campagne est à portée de main.

Rédacteur : Florian Mons

Ici, vivre est un art L'Europe soutient la démarche qualité sites
L'Europe soutient la démarche qualité sites