Bienvenue dans un spot mondial rassemblant sur une centaine de kilomètres, la plupart des grands châteaux de la Loire ! Amboise, Azay-le-Rideau, Chenonceau, Chinon, Le Clos Lucé, Langeais, Loches, Villandry... Près d’une cinquantaine de châteaux de la Loire vous accueillent une grande partie de l’année. Vivantes, ludiques, culturelles, les visites s’adaptent aux adultes comme aux enfants, et donnent à voir un patrimoine exceptionnel.

Strate suivante

Visiter les châteaux de la Loire en Touraine

Sur vos plus jolies photos de vacances en Touraine, il y a fort à parier que les châteaux de la Loire feront partie du paysage. Châteaux illustres ou manoirs plus anonymes, leurs silhouettes sont omni-présentes de part et d’autres du fleuve royal. Pourquoi une telle concentration dans ce morceau de France ?

Il s’agit d’un héritage des rois de France, amoureux du Val de Loire et de sa douceur de vivre. Aux côtés des forteresses médiévales (Chinon, Loches, Montbazon) puis des domaines royaux (Amboise), ont fleuri de nombreux châteaux en pierre de tuffeau, à l’initiative des grands personnages du royaume (Azay-le-Rideau, Chenonceau, Villandry) et de la noblesse de cour.

Édifies à des fins défensives au moyen-âge, les châteaux de la Loire vont s’ouvrir vers l’extérieur à la Renaissance, abandonnant leurs austères remparts et pont-levis pour un esthétisme inspiré par la culture italienne (Langeais, Le Rivau, Ussé). C’est à cette époque que va naître la tradition des jardins du Val de Loire, pensés comme de véritables « salons d’extérieurs ».

 

Le Parc Leonardo da Vinci, au château du Clos Lucé - Amboise (Indre-et-Loire)

Le Parc Leonardo da Vinci, au château du Clos Lucé - Amboise (Indre-et-Loire)

Visite du château de Rigny-Ussé, célèbre château de La Belle au Bois Dormant.

Visite du château de Rigny-Ussé, célèbre château de La Belle au Bois Dormant.

La forteresse royale de Chinon, face à la Vienne.

La forteresse royale de Chinon, face à la Vienne.

Les mille personnalités des châteaux de la Loire

Chacun raconte une histoire singulière : la rencontre mythique entre Jeanne d’Arc et le Dauphin de France à Chinon, le génie universel de Léonard de Vinci au Clos Lucé, le talent du célèbre jardinier Dom Pacello au domaine royal de Château Gaillard, l’épique mariage d’un Windsor au domaine de Candé, les amours de Rodin et Camille Claudel au château de l’Islette, l’épopée de Foulques Nerra à la forteresse de Montbazon… Vous n’avez que l’embarras du choix !

Carte des châteaux de la Loire – Découvrez l’histoire du château de Loire de l'Islette à Azay-le-Rideau en Indre-et-Loire (Région Centre Val de Loire) à 2h de la ville de Paris pour faire un voyage aux chateaux de la Loire, près de Saumur avec le château de Saumur (Maine-et-Loire), de Blois avec le château de Blois (Loir-et-Cher) et de Chambord avec le château de la Loire de Chambord. C'est dans le château de la Loire de l'Islette qu'Auguste Rodin et Camille Claudel se retrouvaient. Vous pouvez aller à la découverte ce château, son musée ainsi que son jardin toute l’année afin d’admirer son beau patrimoine ainsi que son art. Votre liste de voyage doit comporter sur la carte des chateaux de la Loire, le château à Chambord après avoir faire un voyage ou un séjour dans la ville d’Amboise pour voir le château d’Amboise et le domaine du Clos Lucé (château où Léonard de Vinci a fait un séjour de plusieurs week-end) en région Centre. Après avoir visiter la ville de Tours et la ville d’Orléans, prenez la carte des chateaux de la Loire et profitez lorsque vous êtes dans région Centre Val de Loire pour aller à la découverte du château de Chambord et le château de Cheverny qui se trouve dans le département du Loir et Cher, vous ne serez pas déçu du voyage et il doit faire partie de votre liste de voyage car c’est une belle découverte parmi tous les chateaux de la ville de Blois, d’Amboise, Chenonceau, Chambord, Orléans, Tours et Saumur. Prenez le train à partir de la ville de Paris, vous pourrez vous arrêter dans la ville de Blois et dans la ville d’Orléans pour faire un séjour dans les chateaux de la Loire allant à la découverte de leurs jardins, de leur beau patrimoine et de leur art au seizième siècle afin de compléter votre check liste de voyage à faire en un week-end. Partez avec votre carte des chateaux de la Loire, le temps d’un week-end en famille à la découverte du château d’Azay-le-Rideau (indre-et-loire), cette visite idéale pour un séjour dans la région entre amis peut être effectuée après la visite de la ville d’Orléans, du château royal d’Amboise, le château de Blois, celui de Saumur sans oublier bien sur le château de Chambord. Voyager en région Centre Val de Loire est parfait pour visiter tous les châteaux de le Loire et découvrir leurs histoires, leurs patrimoines et leurs jardins.

Château de l’Islette

Les châteaux de la Loire : un patrimoine en mouvement

Un mouvement qui… prend souvent la forme d’un séjour à vélo, de château en château. Avec l’itinéraire La Loire à Vélo, rien de plus facile pour combiner vacances actives au grand air, tourisme durable, et visites des châteaux de la Loire. Des étapes incontournables au cœur du Val de Loire, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco? Vous n’en manquerez pas ! Chambord, Blois, Chaumont, Amboise, la ville de Tours et sa cathédrale, les jardins de Villandry, Langeais, Azay-le-Rideau, Ussé, la ville de Chinon et ses vins…

Notez aussi que l’Indre à Vélo, Le Cher à Vélo (Cœur de France à vélo), Saint-Jacques à Vélo, ainsi qu’une cinquantaine de petites boucles, permettent d’intégrer des variantes dans votre parcours, pour aller par exemple vous balader vers le château de Chenonceau, le Zoo de Beauval, et la cité royale de Loches.

La Loire à Vélo, parcours idéal pour visiter les châteaux de la Loire. Séjour à vélo entre Blois, Amboise, Tours , Saumur et Angers (France), partez à la découverte d’un voyage magnifique. N’oubliez pas sur votre fiche que ce séjour est aussi facile pour un adulte que pour un enfant, les visites des chateaux de la Loire sont très accessibles en vélo. Quel château de la Loire visiter ? Chenonceau, Amboise, Le Clos Lucé, Villandry, Azay-le-Rideau, Chambord, Cheverny, Chaumont ou encore Saumur attirent souvent un large public d'amateur d'histoire et de beaux paysages culturels, façonnés par l'homme.

La Loire à Vélo

A l’intérieur de ces sites historiques, un peu partout, des initiatives contribuent à améliorer les circuits de visite. Animations, expositions, et nouvelles scénographies renouvellent constamment les modes de découverte des châteaux de la Loire, offrant au public, une approche contemporaine de notre histoire. Quelques exemples : escape game et monument game, parcours de visites en réalité augmentée avec les tablettes Histopad, ou encore projection mapping.

Et si la belle saison voit se multiplier les spectacles nocturnes sons et lumières dans les parcs et jardins, l’hiver n’est pas en reste. En quelques années, la Touraine est devenue une destination en vogue pour les vacances de décembre grâce à l’opération « Noël au pays des châteaux » : 7 de nos grands châteaux de la Loire déploient de féériques parcours de visite pour sublimer les festivités de fin d’année.

Carte des châteaux de la Loire à visiter en Indre-et-Loire

Quel château de la Loire visiter absolument ?

Voici quelques informations clés (histoire de France, éléments remarquables…) pour faire vos choix de visites libres ou de visites guidées sur la route des plus beaux châteaux et jardins de la vallée de la Loire. La plupart de ces édifices ont été modifiés dans le temps. Certains présentent des éléments d’architecture à la fois médiévaux et Renaissance, voire issus d’autres styles. Pour une compréhension aisée, nous les avons cependant classés dans deux grandes catégories.

Les monuments médiévaux

Forteresse royale de Chinon. Henri II Plantagenêt, Jacques de Molay (dernier maître des Templiers, qui fut ensuite exécuté à Paris), Charles VII sans oublier Jeanne d’Arc se sont succédés dans cette superbe forteresse médiévale au bord de la Vienne. Elle réunit trois châteaux : le fort du Coudray, le château du Milieu et le fort Saint-Georges. Entre Azay-le-Rideau et Saumur, une escapade à Chinon vous donnera aussi l’occasion de visiter un domaine viticole de cette appellation dont la notoriété dépasse largement les frontières de la France.

Forteresse de Montbazon. Sous son impressionnant donjon du XIème siècle, de nombreuses animations entraînent les visiteurs dans l’univers médiéval. La visite guidée, les saynètes jouées (l’hygiène au Moyen Âge…) et les stands (l’herboriste, le forgeron, le maitre d’arme…) sont particulièrement appréciés des familles : sur cette belle étape de l’Indre à Vélo, on apprend l’histoire en s’amusant !

Cité royale de Loches. Propriété du Conseil départemental d’Indre et Loire, le site regroupe deux châteaux : le donjon érigé par le comte d’Anjou Foulques Nerra, et le logis royal à l’architecture Renaissance. Celui-ci vit passer Agnès Sorel, Jeanne d’Arc et Anne de Bretagne. Un joli jardin médiéval se trouve également au pied du donjon. Chaque année, une nouvelle exposition est proposée parallèlement aux visites en réalité augmentée des tablettes Histopad.

Château de Langeais. Une façade de château fort (pont levis, tours, mâchicoulis…), mais côté jardin, une résidence marquée par le style Renaissance ! Dans ce château situé à 200 mètres de la Loire, le mariage entre Charles VIII et Anne de Bretagne scella le rattachement de la Bretagne au royaume de France. Richement meublé, ce monument appartient à l’Institut de France.

Château du Rivau. Sa silhouette ne laisse place à aucun doute : elle nous vient tout droit du Moyen-Âge. Mais elle fait également furieusement penser aux châteaux des livres de contes de fées ! A un point tel d’ailleurs, que sa propriétaire, Patricia Laigneau, a pris un malin plaisir à imaginer de superbes jardins thématiques aux noms évocateurs : « le jardin du petit poucet », « le labyrinthe d’Alice » ou encore « le jardin de la princesse Raiponce ». On visite aussi les écuries, car c’est ici que Jeanne d’Arc vint y chercher ses chevaux de combat pour entreprendre le siège d’Orléans. Ajoutez à cela un hôtel et deux restaurants (dont le jardin secret), c’est assurément une étape incontournable de la voie verte Richelieu-Chinon !

Le Château du Rivau, château de la Loire situé entre Richelieu et Chinon, non loin des départements de la Vienne et de l'Anjou. Il accueille dans ses jardins et à l'intérieur du château une exposition d'art contemporain, renouvelée chaque année.

Château du Rivau

Les monuments Renaissance

Château Gaillard. Louis XII le confia à Dom Pacello, célèbre paysagistes de la Renaissance italienne, qui acclimata les premiers orangers en France. De magnifiques jardins se dévoilent le long des « sept sentiers du paradis ». Vous aurez la possibilité de conclure la visite en savourant un savoureux gâteau… à l’orange !

Château royal d’Amboise. A l’origine de la construction du château de Chambord, François 1er passe une partie de son enfance à Amboise, avant de prendre la suite de Charles VIII. La chapelle Saint-Hubert abrite le tombeau de Léonard de Vinci, et un jardin honore la mémoire de l’émir Abd el-Kader, prisonnier pendant 4 années à Amboise après la prise de sa smala, à laquelle participa notamment Henri d’Orléans.

Château du Clos Lucé. Bienvenue dans la dernière demeure de Léonard de Vinci. Au programme, la découverte des nombreuses maquettes de ses inventions, dans le château comme dans le parc. Ingénierie, mais aussi art, science, botanique, urbanisme : le génie de Léonard de Vinci s’est attaqué à bien des domaines !

Château de Chenonceau. Le célèbre château des dames, remarquable pour ses arches enjambant élégamment le Cher, est notamment marqué par la rivalité entre Diane de Poitiers et Catherine de Médicis. A la mort d’Henri II, celle-ci récupère le château de Chenonceau et offre à Diane le domaine de Chaumont-sur-Loire, près de Blois.

Château d’Azay-le-Rideau. Visite d’un chef d’oeuvre de la première Renaissance française, se reflétant dans un miroir d’eau alimenté par l’Indre. Erigé par Gilles Berthelot, trésorier de France, le château sera ensuite confisqué par François 1er, puis offert à Antoine Raffin, capitaine de ses gardes du corps ! Sur place, on apprécie tout particulièrement le joli parc à l’anglaise et ses arbres majestueux (Séquoia, Cèdre, Tulipier de Virginie…).

Château de Villandry. Propriété éphémère de Jérôme Bonaparte, le château de Villandry est surtout connu pour ses splendides jardins, en particulier son jardin du soleil et son potager Renaissance. Comme le château royal d’Amboise, le domaine est aussi un refuge de la Ligue pour la Protection des Oiseaux. Au fil des allées, l’art de vivre prend ici tout son sens, et se prolonge également à l’intérieur du château, à travers son mobilier, son décor, et son atmosphère.

Château d’Ussé. Erigé au bord de l’Indre, ce château inspira Charles Perrault pour écrire La Belle au Bois Dormant ! D’ailleurs, la visite intègre certaines scènes du conte. Mais surtout, on retient de ce monument sa grande élégance, à l’instar des jardins réalisés par André Le Nôtre, le célèbre jardinier de Louis XIV à qui l’on doit également les jardins de Versailles, Vaux le Vicomte, et Chantilly.

Château de Montrésor. Marqué par la présence de Xavier Branicki, richissime comte polonais en exil et ami de Jérôme Bonaparte, ce monument historique cache une grande collection d’objets qui nous plonge dans de multiples histoires. Une caverne d’Ali Baba dans un très bel écrin, au centre de l’un des plus beaux villages de France.

Château de l’Islette. Le lieu de rendez-vous favori de Camille Claudel et Auguste Rodin, qui filait ici le parfait amour au calme, bercés par le courant le l’Indre. Des barques sont d’ailleurs proposées à la location : à vous les joies du canotage, au cœur d’un très beau parc, romantique à souhait.

Château de Montpoupon. Où l’on découvre la vie de château au début du XXème siècle, dans les pas de Louise, la femme de chambre. S’il n’est pas hanté (a priori !), la scénographie laisse à penser que ses anciens habitants sont susceptibles de revenir à tout moment. Une agréable balade forestière complète la visite, mais aussi un musée consacré à la vénerie.

Château de Gizeux. Patiemment entretenu et restauré par la famille de Laffon, Gizeux vous réserve une très agréable visite, avec notamment sa spectaculaire galerie des châteaux. De nombreuses animations sont proposées aux familles, à commencer par une chasse aux trésors.

Château de Champchevrier. Particulièrement bien meublé, le roi Louis XIII y dormit néanmoins sur la paille ! Cet élégant château se trouve au milieu d’une grande forêt, qui au XIXème siècle, abritait de nombreux loups. C’est ainsi qui est né son équipage de chasse à courre. Lors de votre visite, vous verrez ainsi la meute des chiens issus d’un croisement entre Fox Hound anglais et Poitevins français.

Château de Candé. Fils d’une riche famille de planteurs de canne à sucre de Cuba, Jacques Drake del Castillo en hérite. Il fut notamment un acteur clé de la reconstitution des vignobles en Touraine, après l’invasion du phylloxera et les attaques de mildiou. En 1930, c’est un homme d’affaire franco-américain, Charles Bedaux, qui acquiert le domaine. Il dotera le château des équipements les plus modernes de l’époque, ce qui lui vaudra d’ailleurs de pouvoir accueillir le mariage du Duc de Windsor et de Wallis Simpson. Comme à la forteresse de Chinon, ce château de la Loire nous plonge aussi dans l’histoire de l’Angleterre !

Partez à la découverte de la résidence royale du roi François ier – roi Louis XIV (Xvie siècle) y enfermera lors de son séjour Nicolas Fouquet et les ducs de Lauzun, Antonin Nompar de Caumont. Le chateau d'Amboise et ses jardins surplombe avec sa tour la vallée du roi François, les bords de Loire de cette ville. La salle du chateau est meublée à la fois de style gothique : un dressoir (appelé aussi crédence ou buffet), un coffre, deux chaires, une chaire, des tables « à l'italienne » disposant d'allonges, un grand coffre en noyer sculpté et anciennement doré. Les murs sont décorés de tapisseries d'Aubusson du xviie siècle d'après des cartons de Le Brun. Sur l’architecture du bâti de la tour, l'embrasure de la fenêtre décorée de bâtons de pèlerins, de bourses pleines de pièces de monnaie et d'une besace, rappelle que cette ville était une étape des pèlerins qui se rendaient à Saint-Martin-de-Tours avant de poursuivre leur chemin jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle. Ce monument et ses jardins est situé à 25 kilomètres de la ville de Tours (Indre-et-Loire) entre Saumur (Maine-et-Loire) et Blois (Loir-et-Cher) au cœur de la France. Cette architecture de la Loire est idéale pour un séjour en vélo dans la vallée du roi François, qu’elle soit en visite libre ou en visite guidée pour un week-end en hôtel ou des vacances au cœur du de la région Centre-Val de Loire (Tours, Blois, Sully, Orléans, Chambord, Cheverny, Chaumont, Saumur) à 2h de la ville de Paris et de Saumur (France). Venez en vacances faire un séjour en hôtel à proximité de Tours (Indre-et-Loire) au cœur de la France et de son musée. Prenez votre vélo pour faire des visites de cette pour visiter le château de la Loire de Saumur et son musée.

Château de Langeais

Quel est le plus beau château à visiter ? Peut être celui d'Azay-le-Rideau, ancien lauréat du monument préféré des Français, l'émission de Stéphane Bern sur France 3. Venez en voyage pour faire des visites de cette région et passer des vacances dans la vallée de la Loire pour un week-end en hôtel et découvrir l’architecture française du chateau des Dames (visite idéale pour un séjour en hôtel ou des vacances au cœur de la région Centre Loire (Tours, Villandry, Blois, Sully, Orléans, Chambord, Chaumont, Saumur) à 2h de la ville de Paris et de Saumur). Chenonceau et son musée est l'un des plus prestigieux joyaux de l’architecture de la Renaissance française avec Chambord, Cheverny (Loir-et-Cher), Moulinsart, Saumur (Anjou) et de Chaumont-sur-Loire (Loir et cher) - Pour visiter ce monument historique et son parc et jardin en visite libre ou en visite guidée. Chenonceau et son musée de Cires est ouvert pour une visite au public toute l'année aux mêmes horaires que le chateau. Cet édifice avec son musée (Indre-et-Loire) est le monument historique le plus visité de France après Versailles (près de Paris), Chambord, le parc et jardins de Villandry, Saumur (Anjou), Blois (Loir-et-Cher), Cheverny (Loir-et-Cher), Moulinsart (Loir-et-Cher), Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher), musée Rabelais, le musée des beaux-arts de Tours et le chateau de Sully (Anjou). Le temps est idéal pour faire une balade à vélo pour effectuer une visite libre ou visite guidée château de la Loire de Saumur et de son musée. Partir en vacances ou en séjour hotel dans la vallée de la loir à proximité de Paris est génial pour faire des visites pour visiter et découvrir entre autre l'histoire du musée et du chateau d'azay-le-rideau brûlé au xve siècle lorsque le roi d'Anjou, de séjour à Azay, est provoqué par les troupes bourguignonnes.

Château d’Azay-le-Rideau

En complément, notez que s’il ne se visite pas (abritant un hôtel), le château de la Bourdaisière fait bien partie de la famille des châteaux de la Renaissance. Ses jardins et en particulier son conservatoire de la tomate, sont en revanche bien ouverts au public, tout comme les magnifiques jardins en terrasses du château de Valmer (le château a été détruit par un incendie en 1948).

Comment visiter les châteaux de la Loire sans voiture ?

Châteaux de la Loire à Vélo - ChinonSi les itinéraires cyclotouristiques comme « La Loire à Vélo » constituent une option évidente, le vélo est aussi une bonne option pour les sites suivants :

  • le château du Rivau : location de vélo à Chinon puis quelques kilomètres sur la voie verte Richelieu-Chinon ;
  • le château d’Ussé : location de vélo à Chinon puis quelques kilomètres sur La Loire à Vélo.
  • le château de Valmer et la forteresse de Montbazon : location de vélo à Tours, et balade de quelques kilomètres sur Saint Jacques à vélo, vers le nord ou vers le sud.

A pied, le GR3 longe la Loire et passe par quelques grands incontournables, mais naturellement, vous pouvez opter également pour le train. Amboise, Chenonceaux, Loches et Langeais disposent d’une gare ou d’une halte proche de leur château respectif, et reliée à la ville de Tours. Pour Chinon, une navette fait la liaison entre la gare et la forteresse durant juillet et août. A Azay-le-Rideau, il vous faudra en revanche parcourir 2 kilomètres à pied depuis la gare. Idem pour rejoindre les jardins du château de Villandry depuis la gare de Savonnières.

Les châteaux de la Loire à visiter ailleurs dans le Val de Loire

La grande collection des châteaux de la Loire ne se limite pas à l’Indre-et-Loire. Bien d’autres sont aussi à visiter dans les départements voisins :

  • Dans le Loiret : château de Sully-sur-Loire, château de Meung-sur-Loire, château de Chamerolles…
  • Dans le Loir-et-Cher : château de Chambord, domaine de Chaumont-sur-Loire, château royal de Blois, château de Cheverny…
  • Dans l’Indre : château de Valençay, château d’Azay-le-Ferron…
  • Dans le Maine-et-Loire (Anjou) : château de Saumur, château de Brézé, château de Brissac, château d’Angers…
  • En Loire-Atlantique : château de Nantes.

Le Mag' : inspirations
et belles expériences

Les sorties du mois

Les vacances de la Toussaint avec les enfants