Chic, le château de Champchevrier !

« A l’origine, c’était le territoire des loups ici ». Régulièrement, c’est ainsi que Laurence Bizarre-Hamilton démarre ses visites. Et l’on n’a aucun mal à la croire : pour arriver jusqu’à l’élégant château de Champchevrier, il nous faut s’enfoncer dans un vaste domaine forestier.

Une pépite au milieu des bois

Et à l’arrivée, la surprise n’en est que plus belle. Derrière le portail en fer forgé, la jolie bâtisse est parfaitement mise en valeur par le parc, lui même ceint d’une douve. Mais c’est surtout l’intérieur qui marque les esprits. Le mobilier, les tapisseries et autres décors ont traversé le temps sans rien perdre de leur éclat.

Tous nous font voyager dans le temps, des boiseries en provenance du château de Richelieu (démantelé dans la première moitié du XIXème siècle) à la désobligeante (appelée aussi chaise de poste), une diligence imaginée dès le XVIIème siècle. On apprend aussi qu’en ces lieux, le roi Louis XIII a préféré dormir sur la paille que dans son lit royal… de satin !

A une époque bien plus proche de nous, le château de Champchevrier accueillit brièvement l’ambassade d’Angleterre en 1940, lors du repli imposé par l’avancée de l’armée allemande.

Château de Champchevrier

Château de Champchevrier

La chambre du roi

La chambre du roi

Un parfum de Country club

Ouvert à la visite depuis 1995, Champchevrier est resté longtemps dans l’ombre de ses grands voisins que sont les châteaux de Langeais, Ussé et Villandry. Mais à l’heure des réseaux sociaux, même les monuments confidentiels peuvent attirer l’attention si la visite semble prometteuse. Et elle l’est, pour le plus grand bonheur des visiteurs.

Ceux-ci peuvent apercevoir quelques chevaux évoluer derrière le château, mais aussi une meute de 70 chiens de race (issus d’un croisement entre Fox Hound anglais et Poitevins français). Créé pour chasser les loups, le plus ancien équipage de vénerie en France est toujours actif, se concentrant désormais sur la régulation des populations de cervidés.

Aux alentours

Dormir : le château des Sept Tours, la Trigalière, Huttopia, Arada Parc.

Déjeuner : la guinguette du lac d’Hommes, le Bouff’tard, au Coin des Halles.

Randonner : de la Chevalerie au château de Champchevrier (13km).

Visiter : le château de Gizeux.

Pour aller plus loin

Tous nos articles magazine pour bien préparer votre séjour

Un vol en montgolfière avec Air Touraine

Les sorties du mois

Chenonceaux en bateaux