Les poires tapées : une gourmandise de Touraine

Les poires tapées, c’est une recette qui vient de loin ! Grâce à une méthode de conservation apparue au XIe siècle, elles font le bonheur des gourmands qui viennent découvrir cette spécialité de Touraine dans le village de Rivarennes, près d’Azay-le-Rideau. 

Des poiriers plusieurs fois centenaires

De retour des croisades, les paysans ont appris à conserver les fruits en les faisant sécher, à commencer par les prunes (Alienéor d’Aquitaine, revenue à Fontevraud, avait encouragé la plantation dans le Val de Loire de pruniers ramenés de Damas). Ils transposent alors cette technique aux fruits locaux : les poires et les pommes !

Les agriculteurs du XIXe siècle, devant faire face à l’arrachage des vignes touchées par le phylloxéra, ont pu heureusement compter sur ces fruits tapés très appréciés, qui étaient revendus dans des épiceries et exportés dans les pays du Nord de l’Europe. Si l’activité s’est arrêtée entre les deux guerres mondiales, des poiriers ont traversé les années, enracinés sur des versants caillouteux autour de Rivarennes, près d’Azay-le-Rideau. Bien leur en a pris : depuis 1987, des passionnés ont repris le flambeau !

Le secret de fabrication des poires tapées

Les « pouères » (poires en vieux parlé tourangeau) sont épluchées, posées sur des claies, queue en bas, puis placées plusieurs jours dans des fours chauffés au bois. Devenues sèches, les poires sont ensuite aplaties à l’aide d’un instrument spécifique, la « platissoire » (et ce afin de parfaire la déshydratation), et placées en chambre de chauffe avant d’être conditionnées.

On les consomme aujourd’hui réhydratées, trempées dans du vin de Loire, de l’Hypocras (vin associé à du miel et des épices), de l’eau-de-vie ou bien cuites dans un sirop de sucre et de cannelle… Tout simplement délicieux, de l’entrée au dessert ! Une recette de poire tapée ? Non, des recettes ! À retrouver dans le guide fournit par le musée de la poire tapée.

Les bonnes adresses

Outre le musée de la poire tapée et son verger conservatoire, deux artisans vous accueillent également à Rivarennes pour vous plonger dans cet univers et vous permettre de faire quelques emplettes :

Vous pourrez également retrouver cette spécialité dans plusieurs boutiques gourmandes de Touraine (Tours, Amboise, Azay-le-Rideau, Langeais, Loches, Bléré, Villandry…).

Pour aller plus loin

Tous nos articles magazine pour bien préparer votre séjour

Clic’Lac Parc Aventure