Le château d’Azay-le-Rideau, joyau de la Renaissance se mire dans son miroir d’eau, fier de sa seconde jeunesse, de son escalier monumental, de ses chambres magnifiquement restituées, de ses effluves de jonc tressés qui purifient l’atmosphère, de son parc majestueux.

Strate suivante

Chinon, petite ville de grand renom, entourée de vignes précieuses, offre au visiteur ses ruelles pavées aux maisons à colombages et la gaieté de ses placettes, sous la protection bienveillante de sa monumentale forteresse, et de ses prestigieux visiteurs, Jeanne d’Arc et Richard Cœur de lion.    

Strate suivante

Généreuse et accueillante, de la cité du Cardinal à Richelieu au joli port de Loire à Bréhémont, du château de la belle au Bois dormant à Rigny-Ussé aux jardins de contes de fées du Rivau, des paysages balzaciens des bords de l’Indre, du donjon de Montbazon jusqu’aux terroirs du sainte-maure-de-touraine, ce concentré de Touraine ravit les épicuriens.

Strate suivante

Azay-le-Rideau et Chinon, deux symboles de leur époque

Chinon et Azay le Rideau sont deux emblèmes de leur époque, la première est dominée par son impressionnante forteresse médiévale, la seconde est une image typique de la renaissance qui se mire dans son miroir d’eau, les deux sont des incontournables du val de Loire.

Chinon la médiévale se visite à pied, depuis sa forteresse qui domine la ville on rejoint le cœur de ville, soit en empruntant de vénérables volées de marches pavées soit en se laissant porter par un bien plus contemporain ascenseur vitré.

Les nombreuses maisons de caractère, les églises et collégiales, bordent les rues où le piéton est roi et peut rejoindre les bords de Vienne, la plage et la guinguette pour un moment de farniente délicieux. Azay-le-Rideau vit au rythme de son château icône de la Renaissance, élégamment bâti au bord de l’Indre comme son petit frère l’Islette, bucolique à souhait, écrin des amours tumultueux de Rodin et Camille Claudel.

Un art de vivre

Partout sur ces terres vigneronnes on ressent cette convivialité, ce désir de partager aux terrasses des restaurants, dans les caves et sur les marchés l’abondance de produits du cru, verre de chinon et son fidèle fromage de Sainte-Maure-de-Touraine, fouaces et fouées rabelaisiennes, truffes du richelais ou rillettes de poissons de Loire. Ces merveilles de la chair comme les paysages harmonieux et féminins ont beaucoup inspiré deux enfants du pays, le truculent Rabelais et son Gargantua et Balzac le bon-vivant bourreau de travail dans son élégant « Lys dans la vallée ».

Vin de Chinon

Vin de Chinon

Musee Rabelais - Seuilly

Musee Rabelais - Seuilly

Prendre son temps

Il faut prendre le temps de vivre chaque moment pour découvrir des lieux singuliers, comme la vallée troglodytique des Goupillières, l’ambiance animée des métiers du Moyen Âge à la Forteresse de Montbazon ou le chic de l’entre deux guerres au Domaine de Candé.

À vélo on découvre les beaux villages de Crissay-sur-Manse ou de Candes-Saint-Martin, les moulins des bords de l’Indre, les plages des bords de Vienne, les savoir-faire des vanniers de Villaines les Rochers, les jolies églises de Tavant, de l’Île-Bouchard et l’arrivée sur les tours du château d’Ussé le matin restera un ravissement. Enfin au Rivau, on sera saisi par la poésie des jardins, leur palette délicate et l’humour des créations contemporaines.

 

 

Le Mag' : inspirations
et belles expériences

Les sorties du mois