La créativité artistique en mode Street Art

Peut-être est-ce un univers que vous n’auriez pas spontanément associé au pays des châteaux de la Loire ? Si la Renaissance a laissé ici une empreinte architecturale magistrale, particulièrement novatrice au XVIème siècle, l’imaginaire collectif de notre époque associe cet héritage à un certain classicisme. Pourtant, l’histoire est en marche, en Touraine comme ailleurs : à chaque siècle, ses références et sa culture. A l’aube du 3ème millénaire, certains codes ont bien changé : coloré, polymorphe, un rien transgressif, le Street Art s’offre aux yeux du plus grand nombre.

Visite Street Art avec Tours à vélo

Guide conférencier, Simon Jamet a eu la bonne idée d’associer une visite commentée de la ville au plaisir d’une balade à vélo : ainsi sont nées les visites « Tours à Vélo » ! Le vélo offre l’avantage de parcourir de plus grandes distances, pour voir ainsi plus de choses ! Autre bonne idée : il propose 3 visites différentes, dont une centrée sur le Street Art. Départ à 11h : comptez 2 heures de balade, et environ 10 km.

L'Attrape-Soleil de Daniel Buren

L'Attrape-Soleil de Daniel Buren

La visite street art de Tours à Vélo

La visite street art de Tours à Vélo

Passage par les quartiers historiques

Passage par les quartiers historiques

A Tours comme dans d’autres villes, il y a quelques « spots » que Simon vous fera découvrir, mais aussi des petites pépites disséminées ici et là, à l’instar des mosaïques de MifaMosa, accolées au nom des rues. Toujours pas d’œuvres de l’insaisissable Banksy, mais peut-être un jour, qui sait… 😉

Street Art à Tours, avec Mifamosa. France.

Notez aussi que dans le centre de Tours, quelques galeries d’art de la rue de la Scellerie mettent en avant des artistes dont les créations reprennent les codes du Street Art.

Un Street Art Parc à Candes-Saint-Martin

En 2019, le street art avait été particulièrement mis en lumière avec la création d’une œuvre au château royal d’Amboise par Andréa Ravo Mattoni, spécialiste de la reproduction de tableaux « classiques » à la bombe.

Street Art au château royal d'Amboise, avec Ravo. France.

La même année, un Street Art Parc a ouvert ses portes à Candes-Saint-Martin, plus beau village de France à la lisière de l’Anjou. Face à la confluence Loire et Vienne, le parc du château de Candes accueille des graffeurs, street arters et autres artistes venus « désembourgoiser » l’image du château, selon les propres termes des propriétaires. Ancien directeur des expositions du Palais de Tokyo, Fabrice Claval est de l’aventure.

Véritable musée en extérieur de 5 hectares, l’espace associe le végétal à la création contemporaine. De nouvelles résidences d’artistes sont prévues cette année, sur le thème de la « Confluence ». Ateliers, spectacles et nocturnes animeront ce Street Art Parc qui a parfaitement trouvé sa place dans le paysage culturel de la vallée de la Loire !

Le château de Candes... ©Hadrien Brunner

Le château de Candes... ©Hadrien Brunner

...et son Street Art Parc ! ©XILOST

...et son Street Art Parc ! ©XILOST

©M. Pignet

©M. Pignet

NDLR : toujours en lien avec le Street Art, notez aussi l’organisation habituelle (généralement en juillet, le temps d’un week-end) de l’événement « Graffeur au château » à Crissay-sur-Manse, ainsi que les Pussifolies, dans le village de Pussigny.

Pour aller plus loin

Tous nos articles magazine pour bien préparer votre séjour

Les sorties du mois

La Scénoféérie revient enfin !

Vacances d’été : nature et découvertes