Un patrimoine cultuel et culturel

Indissociable de l’histoire de France durant les deux derniers millénaires, le christianisme a laissé dans nos villes et nos villages un patrimoine cultuel particulièrement prégnant. Lorsque ce n’est pas autour d’un château, l’urbanisme s’articule autour d’une église (au statut de cathédrale, si l’évêque y siège, ou de collégiale, si un chapitre de chanoines y est attaché). Parfois, c’est même toute une abbaye qui imprègne l’identité d’un village, avec une église abbatiale, des bâtiments conventuels, voire un canal d’irrigation ou encore de la vigne.

Le patrimoine cultuel de Tours

Avec deux tours hautes de 68 et 69 mètres, édifiées au XVIème siècle, la cathédrale Saint-Gatien domine la ville de Tours. La dentelle de pierre qui orne sa façade en fait l’une des plus extraordinaires créations du gothique flamboyant, tandis qu’à l’intérieur, le cœur (gothique rayonnant) et les vitraux offrent un spectacle de toute beauté. Depuis l’aile nord de ce lieu emblématique du culte catholique, on accède au Cloître de la Psalette, propriété du Centre des Monuments Nationaux.

Tours, à 2h de Paris. Par définition, la cathédrale est un lieu d'exercice du culte. La loi de séparation de l'église et de l'état et le principe de laicité dans le droit administratif et la jurisprudence n'ont pas fait disparaître l'important patrimoine cultuel. Des associations et des subventions territoriales permettent de sauvegarder le patrimoine cultuel.

Cathédrale Saint-Gatien – Tours

Abritant le tombeau de Saint-Martin, la basilique de Tours est un lieu de pèlerinage de longue date. En amont de leur venue, les pèlerins peuvent aussi contempler l’Abbaye de Marmoutier, dont Martin de Tours est le fondateur. Quant à l’église Saint-Julien, vestige d’une d’ancienne abbaye bénédictine, elle a miraculeusement échappé aux bombardements de la seconde guerre mondiale et offre au regard du public un style roman et gothique. A deux kilomètres de là, le Prieuré Saint Cosme vous plongera dans l’univers du poète Pierre de Ronsard, illustre prieur de ce monastère.

Le Prieuré Saint Cosme n'a plus de vocation cultuelle mais demeure une pépite du patrimoine cultuel et culturel français, grâce à l'entretien et aux subventions des collectivités territoriales (Conseil départemental), dans le respect du droit et du code juridique.

Prieuré Saint Cosme – Demeure de Ronsard

Une multitude d’édifices religieux remarquables autour de Chinon

Outre une forteresse royale et des caves touristiques, Chinon possède la jolie chapelle romane Sainte-Radegonde, construction semi-troglodytique, ainsi que la collégiale Saint-Mexme, devenue un centre culturel. Tout autour de la cité chère à François Rabelais, de nombreux édifices liés à la religion catholique valent le détour.

Abbaye Saint-Michel de Bois-Aubry

Abbaye Saint-Michel de Bois-Aubry

La Bonne Dame - Champigny-sur-Veude

La Bonne Dame - Champigny-sur-Veude

Sanctuaire de Cravant-les-Coteaux

Sanctuaire de Cravant-les-Coteaux

Eglise d'Azay-le-Rideau

Eglise d'Azay-le-Rideau

Autres édifices cultuels en Touraine

Abbaye de la Clarté Dieu, patrimoine et statut cultuel. Les activités cultuelles ont laissé place à des animations pour divers publics dans cet édifice cultuel. Association de sauvegarde.

Abbaye de la Clarté Dieu

A Loches, le logis royal voisine avec l’église collégiale Saint-Ours, qui renferme le tombeau de marbre d’Agnès Sorel. Ancienne cité garnison, Loches veillait à la cité abbatiale voisine, Beaulieu-les-Loches. Désignée « Petite Cité de Caractère depuis 2019, n’hésitez pas à vous y rendre pour découvrir l’église abbatiale, point de départ d’un circuit riche en patrimoine.

Quatre autres abbayes sont également à découvrir, à la Clarté Dieu (accueillant des événements, des activités culturelles…), Cormery (via une petite randonnée de 3 km), Bourgueil et Preuilly-sur-Claise.

A Montrésor, lui aussi parmi les plus beaux villages de France, les chambres d’hôtes du château monastère de la Corroirie ravissent les amateurs de nuits insolites. Historiquement, ce monument était lié à la chartreuse du Liget : dans l’ordre des chartreux, les frères prient et travaillent dans le premier, tandis que les pères consacrent leur vie à la contemplation dans le second. A voir aussi : la chapelle Saint Jean du Liget, dans un décor des plus bucoliques !

Château-Monastère de la Corroirie

Château-Monastère de la Corroirie

Chartreuse du Liget

Chartreuse du Liget

Un dernier coup de projecteur sur ce patrimoine cultuel ? Cap au nord, avec la collégiale de Bueil, fondée en 1394, lieu de sépulture des seigneurs de Bueil (dont Jean V de Bueil, compagnon d’arme de Jeanne d’Arc), et point de départ d’une randonnée de 10km.

Collégiale de Bueil : une église au milieu du village ! Patrimoine cultuel en France et exercice du culte. Culture et cultes se mélangent, au gré de l'histoire.

Collégiale de Bueil

Pour aller plus loin

Tous nos articles magazine pour bien préparer votre séjour

Hôtels de charme

Les sorties du mois

Les vacances de la Toussaint avec les enfants