Une reine entre deux royaumes…

Bien connue pour son titre de Duchesse d’Aquitaine, Aliénor a surtout porté deux couronnes royales. Mariée dans un premier temps au roi de France (Louis VII, de 1137 à 1152), c’est aux côtés d’Henri II Plantagenêt qu’elle va devenir reine d’Angleterre (de 1154 à 1189). Si son premier mariage fût annulé faute de descendance masculine, 6 fils et 3 filles naîtront de sa seconde union. Parmi eux, Richard Cœur de Lion et Jean Sans Terre monteront à leur tour sur le trône d’Angleterre.

Aliénor d’Aquitaine et la Forteresse royale de Chinon

Depuis quelques années, la Forteresse royale de Chinon a reconstitué la chambre royale d’Henri II et d’Aliénor. Décor peint, courtepointe, sièges, coffres, table à tréteaux sur laquelle reposent divers objets du quotidien… Il est surprenant d’ailleurs de constater que le mobilier clair n’est finalement pas si éloigné de nos références contemporaines.

La chambre Plantagenêt d'Henri II et d'Aliénor d'Aquitaine, duchesse d'aquitaine, Reine de France puis Reine d'Angleterre. Forteresse royale de Chinon, près de l'abbaye de Fontevraud et de Poitiers, au nord de Bordeaux. France

La chambre Plantagenêt ©Stevens Frémont

Au milieu de ses possessions continentales, le roi d’Angleterre et son épouse séjournent régulièrement à Chinon. Ils y viennent notamment en 1172, à Noël. Un an plus tard, Aliénor y reviendra… sous la contrainte. Complotant avec ses fils contre son mari, elle est arrêtée et devra rester 9 mois en résidence surveillée au sein de la forteresse royale de Chinon, avant de poursuivre sa captivité en Angleterre.

La Forteresse royale de Chinon, surplombant la Vienne.

La Forteresse royale de Chinon, surplombant la Vienne.

Un lieu de captivité...

Un lieu de captivité...

Les 900 ans de la naissance d’Aliénor d’Aquitaine

Pour saluer cet anniversaire, la forteresse propose du 6 avril au 3 novembre 2024 une autre mise en scène en l’honneur d’Aliénor. En plus de la chambre, une cuisine met en scène les préparatifs d’un repas aristocratique et dévoile les plats favoris de la reine Aliénor. Citons notamment les fruits secs, des pruniers de Damas ayant été ramenés lors de la seconde croisade à laquelle elle participa. Cette croisade ayant été un échec, naîtra l’expression « faire tout ça pour des prunes ! ».

Grâce à l’HistoPad, les visiteurs peuvent comparer cette cuisine royale du 12e siècle, à celle du 15e siècle, reconstituée en 3D.

Toutes les animations 2024 autour d’Aliénor d’Aquitaine :

  • la table d’Aliénor => tous les week-ends du 20 avril au 12 mai à 15h, visite commentée des cuisines suivie d’une immersion sensorielle au cœur d’un banquet. Durée : 50 min. Sur réservation, plein tarif 13€.
  • la P’tite visite d’Aliénor (dès 5 ans) => du lundi au vendredi du 22 avril au 10 mai à 11h, les mercredis, samedis et dimanches du 10 juillet au 25 août à 11h. Aliénor venait-elle souvent à la Forteresse ? Que faisait-elle ? Une visite familiale pour découvrir la Forteresse et le personnage d’Aliénor d’Aquitaine. Durée : 45 min. Sur réservation, plein tarif 13€.
  • les médiévales de Chinon, trois journées d’animations et de spectacle du 4 au 6 août 2024,
  • à la mode d’Aliénor (dès 7 ans) => tous les jours du 19 octobre au 3 novembre à 15h, visite commentée d’une tenue d’Aliénor d’Aquitaine du 12e siècle suivie d’un atelier créatif. À l’aide de silhouette en carton à découper, les enfants (re)composent une tenue pour Aliénor. Durée : 50 min. Sur réservation, plein tarif 13€.
  • Noël au pays des Châteaux, avec la mise en scène « Le Noël d’une Reine », du 30 novembre 2024 au 5 janvier 2025.
Visite sur les pas d'Aliénor d'Aquitaine, Duchesse d'Aquitaine, Reine de France puis d'Angleterre

Visite sur les pas d’Aliénor d’Aquitaine

Autres possibilités proposées tous les jours à la Forteresse : un monument game et une visite immersive via l’Histopad.

Autour de la Forteresse royale de Chinon

Caves touristiques : Plouzeau, Chai Pierre et Bertrand Couly, le château de la Grille, le domaine de Noiré

Monuments : musée Rabelais, jardins du château du Rivau, châteaux d’Azay-le-Rideau, d’Ussé, de l’Islette, mais aussi l’Abbaye de Fontevraud, où elle repose.

Villages : Richelieu, Candes-Saint-Martin, Crissay-sur-Manse…

Balades : à pied (les puys du chinonais…), en bateau traditionnel, en canoë, à vélo sur la voie verte Richelieu-Chinon

Pour aller plus loin

Tous nos articles magazine pour bien préparer votre séjour

Les sorties du mois

Camping : le Val de Loire au grand air !