Saint Martin de Tours, 1700 ans après…

Saint Martin de Tours - Chemins de Saint Martin, basilique Saint Martin, Martinopole, Abbaye de Marmoutier... Saint Martin de Tours, 1700 ans après…

Publié le 22/01/2016

Il y a ceux qui ont en tête depuis longtemps cet anniversaire, et ceux qui ne connaissent que vaguement Saint Martin de Tours. Quelle que soit votre situation, en 2016, c’est l’année ou jamais pour venir marcher dans les pas de ce personnage extraordinaire !

A télécharger : programme de l'année Martinienne

Saint Martin de Tours, en bref…  

Né en 316 dans l’empire Romain (plus précisément dans l’actuelle Hongrie), successivement légionnaire, ermite puis évêque de Tours, il est la figure tutélaire du partage. Le partage de son manteau avec un mendiant transi de froid est un épisode connu dans le monde entier : Martin est ainsi le saint patron de Tours, mais aussi celui de Mayence (Allemagne), d’Utrecht (Pays-Bas), de Lucques (Italie) ou encore de Buenos-Aires (Argentine).  

Tours : Saint Martin et la Martinopole

Un circuit Saint Martin vous permet de sillonner la Martinopole (zone qui recoupe une grande partie du centre historique de la ville) à l'aide d'un plan disponible à l'Office de Tourisme de Tours Val de Loire. Vous pouvez également opter pour une visite guidée de la Martinopole. Ces deux options sont une bonne manière de découvrir Tours, qui fut après Jérusalem et Rome, le 3ème lieu de pèlerinage vers lequel des milliers de fidèles vinrent honorer le tombeau de Martin.

Vous découvrirez notamment la tour Charlemagne, la tour de l’Horloge, la cathédrale Saint-Gatien ainsi que la basilique Saint Martin, qui abrite le tombeau de Saint Martin de Tours. Les gourmands apprécieront tout particulièrement "les petits Saint Martin en chocolat", une création savoureuse (chocolat, praliné amande, framboise, biscuit salé) de la chocolaterie Bellanger, rue des Halles.   

La basilique Saint Martin, au coeur de la Martinopole

Randonner le long des chemins de Saint Martin

Quoi de mieux finalement pour s’immerger dans l’histoire de Saint Martin de Tours que de parcourir les chemins culturels mis en place. Les catholiques le verront comme un pèlerinage, les autres comme une randonnée jalonnée de points d’intérêts ; quoi que vous veniez chercher, vous vivrez une bien jolie expérience !

Pratique : vous pouvez aussi choisir de parcourir les chemins de Saint Martin à vélo, ou bien ne faire qu’une partie de l’itinéraire proposé, et revenir sur vos pas via d’autres itinéraires ou des transports en commun (TER, bus Fil Vert…).

1/ Le Chemin de Trèves - De Tours à Vendôme

Accéder à l'itinéraire du chemin de Trèves

Astuces : depuis Amboise, possibilité de revenir vers Tours par l’itinéraire de la Loire à vélo ou par le GR3 (à pieds). Depuis Château-Renault, possibilité de revenir vers Tours par le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, que vous soyez à pied ou à vélo.

À découvrir en chemin :

2/ Le chemin de l’Évêque de Tours - De Tours à Poitiers

Accéder à l'itinéraire du chemin de l’Évêque de Tours

Astuces : possibilité de revenir à Tours en TER depuis Cormery, ou en bus (liaison Fil Vert) depuis Ligueil. 

À découvrir en chemin :

3/ Le chemin de l’été de la Saint Martin

Accéder à l'itinéraire du chemin de l’été de la Saint Martin

Astuces : possibilité de revenir à Tours en TER depuis Port Boulet ou Langeais.

À découvrir en chemin :

Ici, vivre est un art L'Europe soutient la démarche qualité sites
L'Europe soutient la démarche qualité sites