Tours : à vélo de parcs en jardins

Tours : balade à vélo de parcs en jardins ! Tours : à vélo de parcs en jardins © David Darrault

Publié le 04/04/2017

Vous avez consulté la météo, une belle journée est annoncée et vous êtes à Tours ? Profitez-en pour enfourcher une bicyclette et partez explorer les parcs et jardins de la jolie capitale tourangelle !

Un riche patrimoine vert

Dans le classement de l’Observatoire des villes vertes 2017, la ville de Tours se retrouve en haut du podium pour l’importance de son patrimoine vert. La ville dispose en effet de 100m² d’espaces verts par habitant, soit le double de la moyenne nationale de 48m² !

En plus du tout nouveau Centre de Création Contemporaine Olivier Debré, du musée des Beaux-Arts, de la cathédrale Saint-Gatien ou encore des jolies rues pavées du "vieux Tours", prévoyez donc une belle journée à pédaler et flâner de parcs en jardins.

Jardin des Prébendes d'Oé

Les premiers coups de pédale…

En plein centre-ville, vous pouvez louer votre vélo auprès de Détours de Loire ou Cyclable. Et après... c’est parti, pour environ 20 kilomètres

Direction le jardin des Prébendes d’Oé. Classé « jardin remarquable », il est le cœur battant de ce quartier de la ville, où toutes les générations se côtoient au milieu des grands arbres centenaires.

Vers le sud, empruntez ensuite la piste cyclable de l’avenue de Grammont, et passez du côté est juste avant d’emprunter le pont au-dessus du Cher. Au milieu du pont, vous atteindrez le parc Honoré de Balzac dans lequel vous croiserez quelques animaux ainsi qu'un bassin d’eau vive qui accueille des compétitions de kayak. Au niveau du barrage, le pont vous permet d’accéder à la rive, puis de rejoindre de nouveau l’avenue de Grammont au niveau du Centre Aquatique. A partir de celui-ci, 2 options : pédaler au bord du lac de la Bergeronnerie ou traverser un peu plus au sud les jardins familiaux. Quel que soit votre choix, vous rattraperez ensuite le chemin le long du Petit Cher, que vous suivrez jusqu’à la plaine de la Gloriette.

      

… puis les derniers !

De là, vous remonterez plein Nord sur l’avenue Auguste Chevalier, jusqu’à la Place Rabelais, où vous reprendrez la rue plat d’Etain, puis à droite le boulevard Tonnellé : vous voici au jardin botanique ! Toujours pas fatigué ? OK. Alors regrimpez sur votre « biclou » pour mettre le cap sur l’île Simon : à sa pointe ouest, la vue sur la Loire et bateaux traditionnels, les quais, le pont Wilson, la bibliothèque municipale et la cathédrale est l’une des plus emblématiques de la ville. Au retour, il vous suffira de traverser le « vieux Tours » et d’emprunter la rue nationale pour revenir à votre point de départ. Le tour est joué ! 

Ici, vivre est un art L'Europe soutient la démarche qualité sites
L'Europe soutient la démarche qualité sites